Questions-réponses sur Narcotiques Anonymes

/FAQ sur NA
FAQ sur NA 2016-11-09T13:05:46+00:00
Dans Narcotiques Anonymes nous considérons la dépendance comme une maladie. Il nous semble utile de déculpabiliser les dépendants qui arrivent à NA et croient parfois souffrir d’une tare morale. En parlant de maladie, nous suggérons la nécessité de se soigner, de prendre des mesures afin de se rétablir et de ne pas rechuter.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a également déclaré que la dépendance était une maladie.

Les dépendants ne présentent pas tous les mêmes symptômes, mais beaucoup, à différentes étapes de leur maladie, montrent les signes suivants:

  • ils voient dans la drogue le seul moyen qui puisse leur donner confiance en eux-mêmes, et les aider à se sentir à l’aise avec les autres
  • ils veulent toujours prendre « juste un dernier petit truc … »
  • ils s’assurent d’avoir toujours des substances à consommer ainsi que les moyens pour s’en procurer. et cela occupe beaucoup leur temps et leur esprit
  • ils se « défoncent» lorsqu’ils ne l’avaient pas prévu
  • ils essaient de contrôler leur consommation en changeant de drogue, en s’imposant des périodes d’abstinence ou en prenant toutes sortes de résolutions
  • ils consomment en cachette
  • ils consomment à leur travail (ou à l’école)
  • ils consomment seuls
  • ils consomment le matin
  • ils éprouvent des sentiments de culpabilité et de crainte
  • ils ne mangent pas ou se nourrissent mal
  • ils souffrent de manque quand ils ne consomment pas
  • ils sont prêts à faire des kilomètres pour trouver de la drogue pour éviter d’être en manque
  • ils sont prêts à prendre n’importe quelle substance dont ils ignorent la composition et les effets…
Narcotiques Anonymes est une association d’hommes et de femmes du monde entier qui s’entraident pour rester abstinents.

Nous offrons la même aide à quiconque a un problème de drogue et désire faire quelque chose à ce sujet. Dans NA nous sommes tous des dépendants ou des dépendantes.

La valeur thérapeutique de notre programme de rétablissement repose principalement sur l’entraide.

Nous pensons qu’un dépendant est la meilleure personne pour en comprendre et en aider un autre.

Absolument pas, NA est un programme spirituel et non pas religieux. Le mot « Dieu » est mentionné dans notre littérature car c’est une manière pratique de nommer une « puissance supérieure » que chacun peut concevoir librement.

Pour nous rétablir de la dépendance nous avons besoin d’une « puissance supérieure » à nous même. Beaucoup de membres athés ou agnostiques considèrent les groupes et les membres de NA comme leur puissance supérieure, ou bien l’entraide et le soutien qu’ils trouvent dans les réunions, leur parrain, leur amis de NA etc.

La dépendance frappe toutes sortes de gens.

On rencontre dans NA des hommes et des femmes de toutes les origines et de toutes les nationalités, de toutes les classes sociales et de toutes les professions.

N’importe quel dépendant ou dépendante peut se joindre à nous quels que soient son âge, sa race, son orientation sexuelle, ses croyances, sa religion ou absence de religion.

L’anonymat permet aux membres de NA de s’identifier et de s’entraider pour surmonter leur problème commun plutôt que de s’arrêter sur leurs différences.

Les 61800 réunions de Narcotiques Anonymes hebdomadaires dans 129 pays (données 2012) témoignent de l’universalité de notre méthode.

Narcotiques Anonymes propose à ses membres un programme de rétablissement en douze étapes et douze traditions.

En pratiquant ce programme, nous apprenons à reconnaître et à accepter notre dépendance, à demander et à recevoir de l’aide, à mieux nous connaître, à nous réconcilier avec notre passé et à aider d’autres personnes qui souhaitent faire de même. Ce programme repose sur une approche spirituelle.

NA comme tel n’est pas religieux et encourage chaque membre à cultiver sa propre démarche spirituelle.

Nous encourageons vivement nos membres à observer une abstinence complète de toutes les drogues, alcool inclus.

Notre expérience commune nous a appris que l’abstinence totale et continue est un préalable au rétablissement et à la croissance personnelle. Un membre de NA dit: « Je suis dépendant », même quand il n’a pas consommé de drogues depuis plusieurs années.

Il ne dit pas: « Je suis guéri ». Nous ne prenons pas position sur l’utilisation de médicaments prescrits pour le traitement de maladies spécifiques ou de conditions psychiatriques particulières.

Nous invitons nos membres qui s’interrogent à questionner des représentants qualifiés du corps médical.

Un parrain ou une marraine est une personne qui peut vous guider et vous aider à mettre en pratique les douze étapes du programme NA. En assistant régulièrement à des réunions vous finirez par entendre une personne avec qui vous vous identifiez vraiment et dont vous respectez le rétablissement. Vous pourrez alors demander à cette personne (du même sexe que vous) de vous parrainer.
Les réunions sont des endroits où vous pouvez trouver de l’aide et de l’encouragement par des personnes qui ont vécu ce que vous vivez en ce moment. Venez aux réunions et vous verrez des dépendants devenir abstinents et le rester.

Nous espérons que ça vous aidera à croire que vous aussi pouvez devenir abstinents. Venez aussi souvent que vous le voulez, c’est gratuit, les réunions aident à trouver la force de résister à la tentation et de rester abstinent. Bientôt ce sera peut être vous qui en inspirerez d’autres à devenir abstinents à leur tour. C’est comme ça que ça marche, nous nous aidons tous les uns les autres à accomplir des choses que nous ne pouvons pas faire seuls.

Généralement, une réunion commence par la lecture de textes résumant notre démarche et le fonctionnement de NA.

Puis les participants sont invités à parler librement sur un thème choisi et/ou sur les difficultés qu’ils rencontrent et les solutions qu’ils trouvent dans une vie sans drogue.

Ces échanges ne se font pas sous forme de discussion mais constituent plutôt une série de contributions individuelles.

Chacun peut y prendre ce qui lui est utile et laisser le reste.

Pour notre sécurité et celle de ceux qui nous louent ou nous prêtent les salles, nous insistons pour qu’aucun participant n’ait sur lui de drogue ou de matériel servant à l’utiliser.

Certaines réunions demandent à une personne de donner son expérience sur un thème particulier ou bien de raconter leurs parcours de vie.D’autres proposent aux participants un thème tiré de la littérature NA que chacun peut commenter ou non.
Les réunions « fermées » (signalées par un « R » sur la liste des réunions) sont réservées aux personnes qui ont un problème de drogue ou qui se demandent si elles sont concernées.

Les réunions ouvertes au public (signalées par un « O » sur la liste des réunions) sont ouvertes à toute personne intéressées par NA. Si vous y assistez en tant que non dépendant nous vous demandons de vous identifiez comme tels et de ne pas prendre la parole.

Absolument, les réunions sont tenues par des gens qui ont aussi été des nouveaux et vous serez chaleureusement accueillis. Si vous arrivez en retard, ce n’est pas grave, asseyez-vous et écoutez. Il est suggéré aux nouveaux venus de se signaler comme tels de manière à ce que les personnes présentes puissent venir vous accueillir.
Non, les permanenciers se servent des informations contenues sur ce site.
X